De ORTHEZ à PAU
  • à vélo : 5 - Difficulté Difficile
  • Distance : 56km
  • Denivelé : 225m
Itinéraire empruntant une Véloroute
Sportifs
La "V 81" de Orthez à Pau
Relier à vélo les deux capitales du Béarn, Orthez l'ancienne, à Pau la nouvelle, pourrait sembler audacieux au vu du kilométrage ; mais cette chevauchée se révèle être une belle balade dans la vallée du gave de Pau. La variété des paysages rencontrés et la bonne cyclabilité de l'itinéraire font que les villes et villages étapes s'égrainent un à un sans anicroches. On commence par visiter le Béarn champêtre jusqu'à Mourenx, des lacs des barthes de Biron à la paisible vallée du Geu, puis vient le temps de flâner sur les berges du gave de Pau. De Tarsacq à Laroin, une confortable voie verte permet de longer la rivière tout juste descendue des montagnes, laissant le loisir d'apprécier ses milieux spécifiques et son avifaune aquatique. On entre ainsi dans l'agglomération paloise sans presque jamais se confronter à la circulation.
Itinéraire
  • Etape 1 : De Orthez à Maslacq

    A l'angle de la place d'Armes, prendre à gauche la rue des Jacobins en passant devant l'Office du Tourisme (rue en sens interdit, rester sur le trottoir) sur 100 m, puis tourner à gauche rue du Bourg Vieux (maison Jeanne d'Albret). Traverser prudemment la D 817 puis prolonger en face dans la rue qui descend vers le gave, bientôt en bordure de voie ferrée. Tourner à gauche dès que possible pour traverser le gave de Pau sur le remarquable Pont Vieux d'Orthez. Sur la rive opposée, au sommet de la ruelle pavée, on retrouve l'itinéraire de la V81 rue Gaston Planté (0,65 km). Suivre un instant à gauche la rue Gaston Planté puis, à 50 m, emprunter la ruelle sous le parking de la plaçotte de Départ (sens interdit). 100 m après, passer à gauche sous un porche en pierre pour entrer dans le parc municipal Gascoin ; prendre ici le tunnel sous le pont routier puis passer derrière les arènes. Traverser ensuite une route pour suivre vers la gauche une portion de voie verte. Elle remonte en bordure d'une école puis rejoint un lotissement ; emprunter la rue principale vers la gauche. Au rond-point (2,15 km), garder en face la piste cyclable qui utilise le trottoir de droite. Au second rond-point, la piste passe côté gauche de la chaussée (prudence) direction « Biron », puis entre dans la base de loisirs du lac d'Orthez. Passer à droite du restaurant « Le Grill » et prolonger en face sur le chemin en bordure du lac d'Orthez. Après une passerelle en bois, à l'intersection (4,3 km), quitter l'allée de ceinture du lac pour suivre un chemin goudronné à droite (bassins) qui longe ensuite l'A64. Parvenus sur une petite route, la longer vers la droite pour passer au-dessus de la voie rapide. Au bas d'une descente (5,6 km), choisir la deuxième rue à gauche (dite chemin de la Saligue) puis, au Y de la cigogne, prendre la rue de droite. Au centre du village de Biron (5,8 km), traverser la rue principale (bar-tabac) pour prendre en face la rue dite chemin Hia de Péré (direction « Pétanque »). 350 m plus loin, au mini rond-point, filer à gauche par la route dite chemin las barthes. Au parking d'entrée des barthes de Biron (6,8 km), emprunter en face le chemin empierré entre les étangs, puis choisir l'allée de gauche à la première intersection. Longer ainsi de nouveaux plans d'eau (tables de pique-nique). A la sortie du site des barthes (7,5 km), continuer à gauche sur une voie goudronnée. Entre les deux maisons de Monjau, tourner à droite à l'intersection. Au carrefour entre les champs (8,35 km), virer à gauche puis aussitôt à droite sur la petite route dite chemin de Haurie. Aux maisons de Palé, renouveler le crochet gauche/droite et rouler chemin de Cassian. Au carrefour en croix de Haget, poursuivre à droite sur la petite route dite camin de Beret. Avancer entre les champs en visant le clocher de l'église de Maslacq.
  • Etape 2 : De Maslacq à Mourenx

    Au carrefour proche de l'église de Maslacq (11 km), emprunter une route départementale vers la droite (route de Loubieng), sur 1,5 km au milieu des villas. Au pied de la côte de Massou, à l'intersection en Y (12,5 km), opter bien à gauche pour la route secondaire de la vallée du Geu. Rouler toujours droit dans cette vallée agricole, presque à l'horizontale, en laissant toutes les voies annexes de part et d'autre. Au carrefour en T de la Coume (16,35 km), prendre la route à gauche sur 200 m et à l'intersection suivante (eucalyptus), prolonger à droite route des Sondes (petite côte initiale). La route ondule entre les prés, dépasse une casse auto et parvient à une intersection (îlot central en triangle, avec chênes) : choisir la route à droite. Elle découvre bientôt l'agréable aire de pique-nique de Barrot (19,1 km), sur votre gauche au pied du village de Lagor (point d'eau). Après la pause éventuelle, poursuivre tout droit sur la petite route boisée. Aux maisons de la Gardette, quartier Benzy (20 km), tourner deux fois de suite à gauche pour débuter une rude ascension sur route. 300 m plus loin, prolonger l'effort (plus raisonnable) à gauche, sur la D 111. Au sommet de la colline (20,9 km), au carrefour de Lagor (cœur de village et commerces à gauche), suivre désormais à droite la D 9 en direction de Mourenx. Elle franchit quelques bosses puis la descente est rapide vers le centre-ville de Mourenx.
  • Etape 3 : De Mourenx à Tarsacq

    Juste avant la mairie de Mourenx (23,5 km – bâtiment à enveloppe de verre), suivre à gauche un passage pour piétons qui longe l'édifice et rejoint l'esplanade Pierre et Marie Curie (commerces). Au-delà, descendre tout droit vers un carrefour avec palmiers, où l'on suit une voie cyclable côté droit de la chaussée, évitant plusieurs rond-points (garder la direction de « Lacq, Artix et Pau »). Au croisement de la rue Sicabaig (25 km), peu avant le magasin Lidl, quitter le boulevard (à traverser prudemment) pour suivre à gauche la rue de Lannes. Après les maisons, la route fait une incursion boisée et parvient sur la commune d'Os-Marsillon. Au Baniou, tourner à droite pour passer un pont sur la Baÿse. Au carrefour de l'école (26,25 km), choisir (presque) en face la rue de la Cournère. Après un « S », prendre à droite la rue du Pigeonnier, puis à gauche une nouvelle voie goudronnée. Traverser prudemment la D 33 (26,85 km – caserne pompiers) pour continuer en face vers la « zone de la Plaine » (panneau). La route traverse le quartier Marsillon et passe sous les nœuds de lignes électriques. Carrefour en T avec la D 281 (28,65 km) : traverser avec prudence pour suivre la route à gauche sur 350 m (bande cyclable). Juste avant le pont sur le gave de Pau (aire de pique-nique), emprunter à droite la route C 7 vers Besingrand. Au rond-point de l'église de Besingrand (31,1 km), continuer tout droit (au-dessus des terrains de sport). Sortir ainsi du village, toujours tout droit, par la rue du Moulin. Au carrefour en croix (32,5 km), rouler en face sur une voie goudronnée secondaire. 700 m plus loin ,après une sablière, laisser la zone industrielle à droite et prolonger en face. Aux premières maisons de Tarsacq – quartier Bartot (33,9 km), longer la rue à gauche pour rejoindre le centre du village.
  • Etape 4 : De Tarsacq à Laroin

    A hauteur de la mairie de Tarsacq (34,2 km), sortir du village par la rue principale. 1 km plus loin, bifurquer à gauche et filer rue du Seuil. Cette voie tranquille vous rapproche progressivement des berges du gave de Pau. Devant vous apparaît bientôt le début d'une voie verte (36,2 km), toute dédiée à la balade en bord de rivière sur 13 km. Au bout d'un bon kilomètre, laisser en face la direction d'Arbus (37,4 km) et continuer à pédaler sur la voie verte à gauche. La piste cyclable frôle ensuite une courbe du gave de Pau, puis atteint un carrefour (pylône HT) à hauteur d'Arbus (38,9 km): continuer tout droit (passerelle de la Juscle) pour trouver le prolongement de la voie verte en forêt. A la sortie du bois (39,5 km), une crue récente ayant emporté la piste, l'itinéraire se prolonge provisoirement en face sur un sentier entre berges et champs. On retrouve l'axe pour vélos un peu plus loin, à suivre à droite au premier carrefour en T. Couper ensuite prudemment un accès camions en bordure de D2 (40,7 km) et prolonger la balade en face. Ignorer plus tard le fléchage d'accès à Artiguelouve pour rester sur la voie verte, en passant le long d'une scierie. La piste se glisse sous un premier pont routier (42,3 km) : continuer tout droit. Faire de même sous un second pont (44 km) et rouler près du gave. Après un centre équestre, parvenir ainsi à hauteur du parking de Laroin.
  • Etape 5 : De Laroin à Pau (office de tourisme)

    Du parking de Laroin (46,25 km), ignorer la passerelle sur le gave de Pau et prendre en face la continuité de la piste cyclable (au fond du parking), toujours à proximité du gave. 2 km plus loin, choisir la voie cyclable de gauche pour passer sous un pont routier puis, par une courbe, remonter en bord de route. Rouler alors prudemment sur le pont de la D 834 à droite pour traverser le gave. Sur l'autre rive, dès la sortie du pont, emprunter une allée gravillonnée à droite. Au passage sous la ligne HT, à l'intersection en Y (48,65 km), opter pour le chemin en descente à droite. Il parcourt la saligue de Billère et parvient au site des berges du gave de Billère (aire de jeux pour enfants). Au niveau du restaurant « La Guinguette » (49,7 km), l'itinéraire principal emprunte une passerelle piétonne et vélos à droite, pour changer de rive (voir la variante pour un accès direct à Pau par le parc du château). De l'autre côté, suivre aussitôt à gauche une allée empierrée en bord de rivière. 1 km plus loin, longer momentanément une avenue vers la gauche (sur 100 m), puis entrer à gauche sur le parking de la base d'eaux vives du Pont d'Espagne. Emprunter le tunnel sous ce pont routier pour trouver, de l'autre côté, une nouvelle allée cyclable. Après le restaurant « A la maison », l'allée longe un canal. Dans la continuité, remonter une rue en sens unique par une bande cyclable (lavoir - vue sur le château de Pau), jusqu'à un pont. Au carrefour (51,9 km), laisser le pont à gauche et longer sur 50 m l'avenue du 14 juillet vers la droite, puis bifurquer à gauche rue du Soust (sens interdit sauf vélos). A la prochaine intersection, passer sur le pont à gauche pour entrer dans Gelos et, aussitôt après la voie ferrée, tourner à gauche dans l'impasse Henri IV. Après les anciennes tanneries, trouver sur la droite le départ d'une nouvelle piste cyclable sur allée empierrée (52,6 km). Après les serres, au carrefour, suivre en face l'allée de platanes de l'aire de sports du Prado. Parvenir ainsi à une passerelle sur le gave de Pau (53,6 km). Pour clôturer l'étape au centre-ville de Pau, quitter ici l'itinéraire principal pour passer à gauche sur la grande passerelle. Sur l'autre rive, un bon chemin vous conduit au stade d'eaux vives Pau-Pyrénées (54,2 km). Au pied du restaurant, prendre la route d'accès en face, puis une allée piétonne et vélos sur la gauche (juste avant un petit pont). Au bout, longer le large boulevard vers la gauche (55,1 km), jusqu'au rond-point de la gare de Pau (55,6 km). Sur votre droite, pour rejoindre la ville haute, vous avez le choix entre le funiculaire ou remonter une allée qui, en un grand lacet, grimpe sous les palmiers jusqu'à la place Royale (vue sur les Pyrénées). Longer la place Royale pour trouver, côté opposé, la mairie et l'Office du Tourisme de Pau (56,15 km).
A ne pas manquer
  • Les barthes
    Les barthes de Biron (Site naturel)

    Dominés par la silhouette du château de Brassalay, les plans d'eau des barthes de Biron, alimentés par la nappe phréatique, ont investit une ancienne gravière. Dans les vallées du gave de Pau ou de l'Adour, le terme de barthe désigne justement des zones inondables. Un aménagement léger de ces plans d'eau a permis l'ouverture au public, pour la balade ou pour la pêche (présence de gardons, carpeaux, black-bass, sandres, perches, brochets).

  • Le gave de Pau
    Le gave de Pau (Site naturel)

    Après avoir pris sa source dans le cirque de Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées, le gave de Pau traverse tout le département des Pyrénées-Atlantiques pour devenir un affluent majeur de l'Adour 193 km plus loin, aux portes du Pays basque. Rivière fougueuse alimentée par la fonte des neiges au printemps, il n'est pas rare que les crues grignotent les berges, d'où les aménagements observables ici pour lutter contre l'érosion. Une végétation particulière a colonisé ces zones de divagation de la rivière, caractérisées par de nombreuses espèces arbustives. Parmi elles, le saule est à l'origine du nom de saligue, qui qualifie dans la région ces milieux instables et humides.

  • Le château de Pau
    Vue sur le château de Pau (Site culturel)

    Sur la commune de Jurançon, depuis un ancien lavoir situé sur les berges du gave de Pau, on peut profiter d'une très belle vue sur le château de Pau. Cet édifice composite est né de plusieurs campagnes de constructions, dès le XIe siècle, jusqu'à être profondément restauré après la Révolution, soit sept siècles d'architecture et de décoration. Citadelle imprenable de Gaston Fébus au XIVe siècle, le château est surtout connu comme étant le lieu de naissance, en 1553, du futur Henri IV. Une grande partie des collections du musée national qu'il abrite aujourd'hui est d'ailleurs dédiée au roi de France et de Navarre.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité