BAYONNE
  • à vélo : 4 - Difficulté Très facile
  • Distance : 22km
Aller-retour
Famille
La voie verte de Bayonne à Ustaritz

C’est sur un ancien chemin de halage en rive gauche de la Nive, rivière emblématique de la Basse-Navarre et du Labourd, que cette voie verte vous guide aujourd’hui. Quelques familles de tanneurs ou agriculteurs avaient jadis élu résidence sur les bords de la rivière, la plupart préférant les hauteurs pour s’écarter des risques de crues de cet affluent de l’Adour, sous influence des marées jusqu’à Villefranque. On remonte donc un paysage de barthes (prairies inondables) vouées à l’agriculture, et l’on s’accordera des pauses ombragées et contemplatives sur la rivière, ses oiseaux et ses avirons, ou une halte rafraîchissante à la guinguette de la passerelle de Villefranque.
Itinéraire
  • Etape 1 : De Bayonne au centre équestre de Bassussary

    En sortant du parking de la Floride, rejoindre à droite les berges de la Nive et suivre encore à droite la voie cyclable en bordure du fleuve côtier. Sortir progressivement de Bayonne par cette voie partagée avec les quelques résidents du quartier de la Tannerie. La voie passe ensuite sous l’autoroute. Au bout de 3 km, ignorer à droite le chemin de Compagnet et rester en face sur l’ancien chemin de halage. En roulant en bord de Nive, passer plus loin près du centre équestre de Bassussary.
  • Etape 2 : Vers la passerelle de Villefranque

    La balade entre barthes et Nive se prolonge vers le sud ; à hauteur du chemin de Jantot (que l’on laisse à droite), on peut se ravitailler en eau avant de continuer tout droit vers Villefranque. En deux larges courbes, atteindre la passerelle de Portuberria : elle permet de faire une pause éventuelle sur la rive opposée de Villefranque (snack-bar et tables).
  • Etape 3 : De Villefranque à Ustaritz

    Au-delà de la passerelle, la voie longe une ferme (ralentir, traversée de poules !) et se prolonge le long de la rivière. Passer plus loin un instant à l’arrière d’une maison (Notre-Dame de la Nive), et revenir immédiatement à gauche en bord de Nive. Après un point de vue sur un seuil de la Nive (cascade), la voie s’écarte de la rivière et atteint un petit parking : sur la gauche, on trouve la continuité de la voie verte qui, en quelques minutes, vous conduit à la plaine des sports d’Ustaritz. Le retour à Bayonne se fera par le même itinéraire. Photos et textes financés par le Fond Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Poctefa.
A ne pas manquer
  • BayonneUstaritz-
    La plaine d'Ansot (Site naturel)

    Située dans la courbure du fleuve côtier, soumis aux marées océanes et aux fortes crues, la plaine d’Ansot a toujours été une zone d’élevage et d’agriculture au bénéfice de terres fertiles. C’est aujourd’hui un site classé espace naturel sensible, fréquenté par les oiseaux. Il est possible de visiter ce pôle environnemental et patrimonial, par un accès pédestre ou à vélo via le Pont Blanc.

  • BayonneUstaritz-
    Villefranque (Patrimoine bâti)

    Un détour par le village de Villefranque est intéressant (malgré la « bosse » du chemin Ilailaenea) pour profiter de son point de vue vers les montagnes (Artzamendi et Mondarrain), mais aussi pour apprécier son ensemble architectural. Autour de la placette de la mairie, on remarquera le fronton, l’église sur son tertre, un vaste parc arboré, une aire de jeux pour enfants et un trinquet.

  • BayonneUstaritz-
    Plante invasive (Site naturel)

    Depuis quelques années, les berges de la Nive sont envahies par une plante à fort pouvoir de colonisation, la Renouée du Japon. Par son caractère exclusif et son développement au détriment des espèces locales, cette plante exotique est qualifiée d’invasive car elle est une menace certaine pour la biodiversité des rives des cours d’eau de l’Hexagone.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité