BIDARRAY
  • à pied : 1h30 - Difficulté Moyenne
  • Distance : 7km
  • Denivelé : 504m
Boucle
Sportifs
Harriondo - Trail
Itinéraire modifié : Distance 8.8 km - Dénivelé : 550 m - Au pied des crêtes d'Iparla, cet itinéraire offre au randonneur de très beaux paysages. L'ascension du massif d'Harriondo permet de surplomber d'un côté la vallée du Baztan et de l'autre l'entrée de la vallée de la Nive des Aldudes. Au point haut de la randonnée, les troupeaux de manex (race locale de brebis) seront certainement présents pour agrémenter la balade au milieu de ruines de bordes, témoins d'une activité pastorale qui a traversé les époques. Pendant le retour au village de Bidarray, le randonneur pourra profiter de la traversée d'une forêt pour découvrir quelques beaux spécimens de chênes tauzins, espèce peu représentée en France.
Itinéraire
  • Etape 1 : Du village vers les premiers contreforts

    Au départ du parking de la place, prendre la route à droite du gîte Menditarrena sur le GR10. Après 100 m, prendre la route en légère ascension sur la gauche. Passer un gîte sur la droite et au bout de la route, s'engager sur une large piste en terre rouge après un passage canadien. En haut de la courte ascension, laisser la piste partir en face et tourner à gauche sur un large sentier caillouteux en montée raide. Le chemin devient plus étroit et se poursuit dans une lande à ajoncs avant d'arriver au niveau d'une intersection.
  • Etape 2 : Vers le col de Lacho

    Tourner à droite en direction d'un arbre mort. Le sentier se poursuit à flanc de montagne dans un vallon sauvage. Traverser un court pierrier et arriver au fond du vallon pour traverser un ruisseau. Poursuivre sur le sentier qui traverse plusieurs zones caillouteuses avant de rejoindre une croupe dans une fougeraie. Le sentier se divise alors en deux. Prendre à droite celui qui reste relativement plat. Continuer jusqu'à rejoindre les abords d'une prairie enherbée dans laquelle se trouvent quelques beaux chênes et une bergerie. Il s'agit du col de Lacho.
  • Etape 3 : La dernière ascension

    Monter à gauche le long d'un fourré d'ajoncs puis le sentier revient à plat en surplombant la prairie. Arriver au bout d'une piste bitumée et s'engager à gauche dans la montée. Rester sur ce large sentier pendant un peu plus de 400 m jusqu'à atteindre un plateau de pelouse au milieu duquel se trouve un groupement de ruines. Tourner à gauche pour aller en direction des ruines et passer à leur droite pour rejoindre un sentier bien marqué qui s'engage à flanc de montagne. Attention à bien rester vigilant au balisage.
  • Etape 4 : Sur un vieux sentier de bergers

    Le cheminement se poursuit sur un très beau sentier empierré qui domine le vallon précédemment parcouru. Atteindre le col de Bourouzune où rejoindre le GR10. Tourner à gauche en direction de Bidarray. Suivre la croupe sur sa gauche, passer une ruine puis basculer sur l'autre versant à travers un passage entre des blocs. Continuer jusqu'à rejoindre le col de Pagalepoa et poursuivre tout droit sur le sentier évident qui s'enfonce en sous-bois. Traverser la forêt de chênes, une zone plus dégagée avant de pénétrer à nouveau dans un sous-bois. Terminer la descente pour trouver une prairie surplombant une ferme.
  • Etape 5 : Retour à Bidarray

    Modification provisoire : Au niveau du point 5, ne pas traverser la prairie et les bâtiments de la ferme. Tourner à gauche afin de regagner le point 2 puis retour au parking du village de Bidarray.
A ne pas manquer
  • Bidarray
    Le village de Bidarray (Patrimoine bâti)

    Petit village de Basse Navarre perché à 150 m d'altitude, Bidarray est la porte d'entrée de la vallée de la Nive des Aldudes. Lieu très prisé des randonneurs en raison de la présence du GR10, il est un point de départ pour l'ascension des très réputées crêtes d'Iparla. Privilégiez le parking gratuit situé en contre-bas du village.

  • Vautours
    Le vautour fauve (Faune / Flore)

    Depuis le col de Lacho, le randonneur pourra certainement observer de nombreux vautours fauves présents dans les falaises d'en face, les Peñas de Itsusi. Rapace charognard d'en moyenne 2,60 mètres d'envergure, il vit en relation avec les éleveurs puisqu'il se nourrit des animaux morts dans les troupeaux. En vol, les vautours caressent le ciel avec virtuosité. Dans leur nid, ils surplombent les collines abruptes, perchés sur leur roche en bord de précipice.

  • Le cayolar (Patrimoine bâti)

    Bergerie d'altitude faite de pierres, le cayolar accueille le berger et son troupeau pendant la saison estivale. Le bâtiment est placé judicieusement sur un espace plat et à proximité immédiate d'une prairie. Les ruines présentes sur l'itinéraire témoignent de l'évolution des pratiques agro-pastorales qui ont tendance à délaisser ces espaces.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Zone pastorale : fermer les barrières, ne pas effrayer les animaux, tenir les chiens en laisse. Passez toujours à distance raisonnable du bétail. (;)

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité