EAUX-BONNES
  • à pied : 3h15 - Difficulté Moyenne
  • Distance : 10km
  • Denivelé : 610m
Boucle
Sportifs - Tous publics
La Montagne verte à Aas en Vallée d'Ossau

Montagne verte à Aas en Vallée d'Ossau

Elle porte bien son nom la montagne verte, ses pâturages restent verts même en été. Il faut dire que l’eau y est abondante et nombre de sources jaillissent de ses flancs. Son quartier de granges au sommet et les formes douces de sa crête contrastent avec la rigueur des montagnes voisines. Ce belvédère naturel offre un panorama sur la vallée des Eaux-Bonnes et le pic du Ger spectaculaire et aérien.
Itinéraire
  • Etape 1 : DÉPART

    Remonter la petite route en direction du Chemin de Pleysse. Peu après, on trouve une bifurcation marquée par une croix sculptée en pierre. Prendre à droite et 200m après, tourner à gauche au niveau d’une antenne, direction la Miellerie de la montagne verte. (attention, ne pas stationner sur le parking de la miellerie mais en bordure de route avant le chemin qui y monte). La montée est un peu raide. Continuer jusqu’à la fin du goudron au niveau d’un abreuvoir. 0h30 Remonter à gauche le sentier qui traverse le versant au-dessus du village. Après une longue traversée et trois lacets plus haut, on arrive en haut de la pente. 0h50 Continuer le sentier qui se prolonge par la droite. Il longe un muret par en dessous puis il passe au pied de petits ressauts rocheux.
  • Etape 2 : Montée en lacet

    Au sommet, profitez-en pour faire une pause et admirez la jolie vue que vous avez depuis ce dôme, sur les villages en contrebas et sur les Eaux-Bonnes avec sa forêt du Gourzy (hêtraie centenaire), ainsi que sur le majestueux Pic de Ger, pic culminant le cirque de Gourette. Ce plateau herbeux est une zone de pâturage et parsemé de granges et de murets en pierres. 1h00 Après cette longue traversée, on débouche sur une piste. Prendre à droite pour arriver à un parc à contention et une barrière. 1h10 Tourner à gauche pour suivre la piste pastorale et continuer toujours en descente. Quelques lacets plus bas, on retrouve le bitume. Peu après la première épingle à droite, quitter la route pour prendre à gauche un bon sentier en sous-bois.
  • Etape 3 : Retour au village d'Aas

    1h40 Il évite la route et la rattrape en contrebas. Poursuivre toujours en descente vers Bagès, de là vous aurez une vue plongeante sur le petit hameau de Listo, traverser le hameau de Bagès et à sa sortie, vous pouvez de nouveau faire un arrêt depuis ce très beau belvédère avec sa vue sur le village de Laruns et ses montagnes environnantes. À la sortie, laisser à droite le sentier qui descend sur le village de Béost au niveau d’un belvédère. Continuer sur la route, un peu plus bas on trouve une bifurcation. 2h30 Remonter la piste goudronnée à gauche qui traverse un quartier de granges et ramène au village d’Aas. Aas étant le seul village de bergers qui pratiquaient le langage sifflé, une plaque commémorative en leur honneur est apposée sur l’un des piliers de l’église.
A ne pas manquer
  • DSC_1968
    grange (Site culturel)

    L’itinéraire permet la découverte de l’habitat pastoral local. Aas, petit village accroché à la Montagne Verte qui a vu naître la tradition du langage sifflé aujourd’hui disparu sera le point de départ de la randonnée. Le hameau de Bagès fut quant à lui la patrie de Pierrine Gaston Sacaze. Ce célèbre berger botaniste constitua à partir de 1828 un herbier monumental en treize volumes des Pyrénées.

  • VUE SUR EB 1440vue-eaux-bonnes-depuis-montagne-verte©otebgj.etxe
    vue sur Eaux-Bonnes et massif du Gourzy (Panorama)

    Le belvédère naturel qu’est la Montagne Verte offre un panorama à couper le souffle sur la Vallée d’Ossau. Tout au long de la randonnée vous pourrez admirer la vallée des Eaux-Bonnes et son emblématique Pic de Ger culminant à 2613 mètres. De là-haut vous pourrez contempler la forêt du Gourzy ainsi que les villages de la Vallée d’Ossau.

  • plaque Siffleurs d'AasIMG_0329
    Les siffleurs d'Aas (Site culturel)

    Aas est connu bien au-delà des Pyrénées pour avoir été le village des siffleurs. Les gens d'Aas avaient en effet un moyen de communication bien à eux. Les siffleurs pouvaient se faire entendre d'un versant à l'autre de la montagne. Il s'agissait d'un véritable moyen de communication qui permettait d'échanger selon les besoins : taches domestiques, rendez-vous ... Ce particularisme ne se retrouve que dans de rares endroits à travers le monde, aux Canaries ou en Turquie, où le langage sifflé continue d'être utilisé.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Laisser les animaux tranquilles dans leur pâturage (;)
  • Prévoir un répulsif à taons (;)

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité