GUETHARY
  • à vélo : 2h30 - Difficulté Moyenne
  • Distance : 19km
  • Denivelé : 280m
Boucle
Tous publics
Guéthary, un balcon sur l'océan
En profitant d'un transfert rapide en train TER, on peut envisager une belle promenade à vélo sur le littoral basque. L’itinéraire débute dans le cœur de Guéthary, en balcon sur son petit port où plane le souvenir des chasseurs de baleines du XIIe au XIVe siècle, car la pêche est ancrée dans l'âme getariare. La falaise côtière regorge de belvédères sur l'océan, jadis utilisés par les guetteurs de baleines et de navires, que le circuit proposé ici ne manque pas de compiler dans une magnifique déambulation en deux-roues. Une première boucle visite l'intérieur des terres et rejoint en toute discrétion la commune voisine de Bidart. Patrimoine, plages et villas se succèdent jusqu'à repasser par Guéthary. La seconde partie de l'itinéraire flirte avec le sentier du Littoral, direction Saint-Jean-de-Luz par les plages d'Acotz, sur des voies dédiées aux vélos.
Itinéraire
  • Etape 1 : De Guéthary à Bidart par les collines

    De la place Paul-Jean Toulet de Guéthary, emprunter l’avenue du Général de Gaulle et passer devant le fronton et le Bureau d’Accueil Touristique. Continuer tout droit (attention rue à sens unique en sens inverse sur 150 m) et passer devant le parc municipal. En haut, au feu tricolore, prendre à droite et traverser prudemment la RD810 pour prendre la première à gauche avant le local de la marque 64. Monter, passer devant le cinéma d’art et essai et l’hôtel Briketenia et continuer sur la même route. Après le panneau de sortie de Guéthary, prendre à gauche le chemin de Dorrea (rue sans issue). A partir de Bidart, admirer le beau panorama sur les montagnes basques. Prendre le sentier empierré en descente puis continuer sur la route goudronnée jusqu’au panneau stop. Prendre alors à gauche sur la D655. Prendre la première route à droite en direction de la ferme et tourner à gauche pour emprunter le chemin de Harguinenea. Descendre jusqu'au stop, poursuivre tout droit et tourner à droite avant le pont de l'autoroute au niveau de la voie latérale sud. Continuer en suivant le marquage au sol jusqu’au premier embranchement à droite pour rester sur la Voie Verte de l'Uhabia ponctuée par du revêtement stabilisé et des pontons de bois jusqu'à retrouver la route. Tourner à gauche et passer devant le Moulin de Bassilour (réputé pour ses gâteaux basques et sablés, la visite est gratuite). Continuer et longer un champ qui accueille des chevaux. Au rond-point, poursuivre tout droit, la piste cyclable s’arrête, continuer alors sur la route en montant, longer le champs puis tourner à gauche dans la voie sans issue du chemin de Bassilour berri. Quand la route s'arrête, tourner à gauche, passer devant le centre équestre. Au croisement traverser pour suivre la voie latérale. Au stop, traverser en suivant le marquage au sol qui part sur la gauche et passer sous le pont. Retrouver la Voie Verte de l'Uhabia.
  • Etape 2 : De Bidart à Guéthary

    A l'intersection, prendre à droite, monter, traverser la voie de chemin de fer * poursuivre tout droit et au stop, s'engager dans la voie sans issue du chemin Bizkarrenea. Traverser la route et descendre le chemin Guehetaldia en direction de l’école. Passer à travers les bâtiments des écoles, puis remonter le parking jusqu'au stop. Emprunter le tunnel sous la RD810 et descendre du vélo pour remonter les lacets jusqu'à la place Sauveur Atchoarena (la traversée de la place se fait également à pied). Possibilité de se rendre à la chapelle de la Madeleine qui offre un point de vue magnifique sur la Côte Basque en empruntant la rue de la Madeleine. Revenir sur vos pas pour descendre l’avenue de la Grande Plage et rejoindre la Vélodyssée (attention, route à sens unique pour les voitures) suivre la signalétique de la Vélodyssée pour revenir jusqu'au centre de Guéthary : passer à proximité de la plage de l’Uhabia, remonter RD810, traverser la voie ferrée via la passerelle et tourner à droite sur l’avenue de Monseigneur Mugabure. A l’intersection, prendre à droite sur l’avenue du Général de Gaulle sur 200 mètres jusqu’à la terrasse Pierre Lious.
  • Etape 3 : De Guéthary à Saint-Jean-de-Luz par la Vélodyssée

    De la terrasse Pierre Lious de Guéthary (10,8 km), sans revenir place Paul-Jean Toulet, descendre vers un feu tricolore et, au Y, choisir la rue à gauche (chemin des Falaises). Longer la voie ferrée et, avant de la traverser, descendre une rue à droite jusqu'au parking de la plage de Cenitz. Au bout, trouver une piste cyclable à gauche (rampe difficile), qui traverse la colline protégée de Cenitz. A l'intersection proche du petit tunnel, continuer tout droit sur une rue rectiligne qui grimpe entre les campings d'Acotz (bande vélos). En haut, aller à gauche et border le parking de la plage Lafitenia ; tourner à droite au rond-point (13,1 km) et rouler au sommet de la falaise (rue Kokotia et Chibau Berria). Au bout, descendre à droite une rampe abrupte pour atteindre des campings, puis la plage d'Erromardie. Dépasser la zone de baignade puis remonter un parking sur la droite. Une allée empierrée y prend naissance et elle vous permet de prendre de la hauteur sur la corniche. Au sommet (15,6 km), au carrefour (jardin botanique), un aller et retour à droite permet de profiter du point de vue de la croix d'Archiloa. Poursuivre ensuite sur la piste cyclable en bordure de boulevard (rue Gaëtan de Bernoville). Au rond-point de la chapelle Sainte Barbara, bien suivre à gauche le balisage de la Vélodyssée jusqu'à Saint-Jean-de-Luz, rue de Sainte-Barbe. Au bas de la descente, par l'avenue Pellot à droite, on débouche sur le front de mer. Longer le boulevard Thiers pour rallier le centre-ville parmi hôtels et commerces (prudence). Au carrefour à cinq branches, suivre à droite la direction de l'Office de Tourisme et du port, boulevard Victor Hugo, pour retrouver le quartier des Halles. * à ce niveau, si vous le souhaitez,vous pouvez raccourcir la promenade et prendre à gauche pour poursuivre sur la Voie Verte de l'Uhabia jusqu'à retrouver la Vélodyssée au niveau de la plage de l'Uhabia.
A ne pas manquer
  • Chapelle Bidart
    La chapelle Sainte-Madeleine de Bidart (Patrimoine bâti)

    Cette chapelle daterait au moins du Xe siècle, époque de grande fréquentation des chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Le culte de la Madeleine débute en effet à Vézelay, et Bidart est situé sur une voie littorale dudit chemin. Mais sa situation exceptionnelle au sommet de la falaise fut aussi un lieu dédié aux valeureux marins.

  • Chapelle Ur Onea
    La chapelle Ur Onea (Patrimoine bâti)

    Avec ses murs d'un blanc lumineux et l'ombrage de ses platanes, la chapelle Ur Onea est un lieu indiqué pour une pause. Elle fut construite en 1704 car, selon la tradition locale, la source adjacente était réputée salvatrice contre les maladies de peau (Ur Onea = la bonne eau). La statue de la vierge qui y est exposée aurait été trouvée sur son emplacement.

  • Port de Guéthary
    Le port et l'Atalaye de Guéthary (Patrimoine bâti)

    C'est par le Sentier des Baleines que l'on accède à l'anse du port de Guéthary, caressé par l'onde légendaire d'une vague aujourd'hui domptée par les surfeurs. Autrefois port baleinier, puis thonier et enfin sardinier, le port de Guéthary est le plus petit port de la côte basque. Un plus plus haut, la tour de guet de Koskenia (un atalaye) était jadis un lieu de surveillance des navigateurs et des cétacés.

  • Les plages rocheuses
    De Cenitz à Acotz, les discrètes plages rocheuses (Site naturel)

    Cenitz, Mayarko, Lafitenia, les criques s’enchaînent dans la traversée vers Saint-Jean-de-Luz ; autant de petites plages propices à la baignade à la belle saison. Mais aussi des témoins de l’érosion incessante du trait de côte ; au pied des falaises, les glissements de roche démontrent que le flysch de l’ère secondaire ne peut rivaliser avec les gifles assenées par la houle.

  • Jardin botanique
    Le jardin botanique d'Artxiloa (Faune / Flore)

    Ce jardin botanique littoral est dédié à Paul Jovet et Jean Bost, respectivement botaniste et écologue du XXe siècle, qui ont accompli un travail inestimable sur le recensement et le partage de leurs connaissances sur les plantes régionales. Sa visite, aux mille couleurs et senteurs, est une invitation au voyage parmi les paysages de la côte basque.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité