HENDAYE
  • à vélo : 3 - Difficulté Très facile
  • Distance : 13km
  • Denivelé : 10m
Aller-retour - Parcours écomobilité
Famille
La voie verte d'Hendaye aux 2 Jumeaux en écomobilité

Si la gare d’Hendaye est synonyme de bout du monde pour certains voyageurs, elle sera pour vous le point de départ d’une promenade à vélo inoubliable. Une rêverie sur deux roues au fil de l’eau, débutée en compagnie de la rivière Bidassoa.
Avant de rejoindre l’Océan atlantique, cette rivière-frontière depuis 1659 prend ses aises dans la baie de Chingoudy, havre de navigation partagé par Hondarribia l’espagnole et Hendaye la française. On roule en famille en toute quiétude sur d’audacieux aménagements en balcon sur la baie, permettant de s’affranchir constamment de la circulation automobile.
Itinéraire
  • Etape 1 : Gare de Hendaye

    à la sortie de la gare, dirigez vous vers la gauche, vers l'Espagne et le pont St Jacques. L'ascenseur vous permet de descendre sur la voie verte.
  • Etape 2 : Du pont Saint-Jacques au port de Caneta

    Sur l’esplanade du pont Saint-Jacques, un ascenseur vous permet d’entrer avec votre vélo et de descendre d’un niveau. Prendre alors pied sur une promenade piétons et vélos, en balcon sur la rivière Bidassoa, que l’on emprunte vers la droite (en passant sous les ponts ferroviaires). Après les caillebotis, la piste cyclable continue à longer l’estuaire de la Bidassoa, avec vue sur Hondarribia. Parvenir ainsi dans l’anse de l’ancien port de Caneta.
  • Etape 3 : La baie de Chingoudy

    Au vieux port de Caneta, passer entre les quelques barques en cale sèche et poursuivre sur la promenade littorale, une passerelle récente passant au pied de la villa Mauresque et des anciennes fortifications de Vauban. Modérer votre allure au passage étroit au pied d’un fortin (canon) puis sur un passage aménagé en encorbellement. Découvrir ainsi la baie de Chingoudy, que l’on va longer sur toute sa frange française par une voie cyclable goudronnée. Dépasser une aire de jeux pour enfants puis rouler sur l’allée fleurie.
  • Etape 4 : Sokoburu et le front de mer

    Au niveau de la plage du centre nautique, passer à gauche d’un rond-point pour continuer en face sur la piste cyclable. Au second giratoire, par une allée de palmiers, accéder au port de plaisance d’Hendaye ; prendre la route à droite pour longer le port et passer sous la résidence Sokoburu. Garder le balisage « vélos » pour contourner un parking et atteindre la pointe de Sokoburu (espace protégé). Il ne reste plus qu’à longer les 2 km de voie littorale, le long de la grande plage, jusqu’à la plage des Jumeaux. Photos et textes cofinancés par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du POCTEFA.
A ne pas manquer
  • Le port de Caneta (Patrimoine bâti)

    Avec son accès direct à la baie de Chingoudy, le port de Caneta était autrefois un endroit stratégique pour la pêche à la sardine, toujours célébrée lors des traditionnelles « sardinades » festives. Un quartier face à l’Espagne, fortifié par Vauban, comme en témoignent un peu plus loin les vestiges de canons tournés vers Hondarribia.

  • Villa Mauresque et maison Pierre Loti (Patrimoine bâti)

    Sur les restes des fortifications d’Hendaye voulues par Vauban, le docteur Camino réhabilita totalement dès 1890 cette maison Mauresque, lui conférant une vocation de résidence principale avec patio et jardin. Juste à côté, la maison blanche au jardin suspendu fut celle des séjours de l’écrivain Pierre Loti, amoureux de la baie de Chingoudy.

  • La résidence Croisière (Patrimoine bâti)

    Héritage des années fastes qui suivirent l’arrivée du chemin de fer à Hendaye, dans la seconde moitié du XIXe siècle, la résidence Croisière fut construite directement sur le front de mer en 1884. D’architecture néo-mauresque remarquable, elle accueilla un casino de 1908 à 1980.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité