IDAUX-MENDY
  • à pied : 3h30 - Difficulté Moyenne
  • Distance : 9km
  • Denivelé : 250m
Boucle
Famille
Kaskaborro
Cette très belle boucle dans le piémont offre une grande diversité de paysages. Les prairies avec leurs bordes, les bois, les fougeraies parsemées de chênes têtards se succèdent, sans oublier les ruisseaux sur lesquels on a construit des moulins. On peut alors mieux appréhender les richesses de cette culture agro-pastorale basque aux multiples facettes. Les points de vue ne manquent pas : le massif karstique des Arbailles tout proche, les collines du flysch et le sommet de la Madeleine, ainsi que les montagnes de Haute-Soule.
Itinéraire
  • Etape 1 : Mairie et école d'Idaux-Mendy

    Prendre la petite route qui passe au centre équestre (panneau près du parking). 250 m après le centre, prendre une petite rue à droite qui se dirige vers l’église. Traverser la D147, descendre légèrement sur 50 m et prendre à gauche une petite route qui descend jusqu’au ruisseau Aphurhura. Traverser le pont. En amont, sur la gauche, on peut apercevoir entre les arbres une imposante bâtisse, il s’agit de l’ancien moulin Xamalbide. Continuer la route puis monter à gauche. Bientôt, on rentre dans la forêt. Fin de la partie goudronnée.
  • Etape 2 : Croisement avec barrière

    Prendre à droite et continuer à monter très progressivement sur la piste principale, bien empierrée, à l’ombre des chênes, jusqu’à une petite butte. Au croisement prendre à gauche. Le chemin descend légèrement, longe des prairies avant de remonter et de déboucher sur la route goudronnée reliant les villages d’Aussurucq et d’Ordiarp.
  • Etape 3 : Croisement

    Prendre à gauche direction Aussurucq et suivre la route sur 500 m. En bas d’une côte, avant le virage, prendre à gauche une bonne piste empierrée. On débouche sur une zone de vastes fougeraies parsemée de chênes têtards. Sur la droite, on peut contempler le massif des Arbailles, tout proche, et la falaise aux vautours. Au bout de 500 m, près d’un bouquet de chênes têtards, prendre le chemin à gauche. Dans un replat, 300 m plus loin, prendre à droite la piste qui descend. Le chemin longe bientôt le ruisseau. Continuer tout droit. S’arrêter 50 m avant le pont, à un croisement.
  • Etape 4 : Croisement avant le pont

    Remonter sur la gauche, avec quelques passages un peu raides. Après un faux plat montant en bordure de prairies, on arrive à un carrefour. Prendre à droite la petite route goudronnée qui descend jusqu’au croisement où l’on rejoint l’itinéraire de montée.
  • Etape 5 : Croisement avec barrière

    Redescendre par l’itinéraire de montée et rejoindre le parking. Penser à la table de pique-nique repérée à l’aller, près du pont et du moulin Xamalbide. Vue intéressante sur l’église de Mendy et son clocher calvaire.
A ne pas manquer
  • Forêt
    Forêt et pastoralisme (Site naturel)

    Les pasteurs souletins ont développé une agroforesterie associant une culture étagée de l’arbre, de la fougère et de l’herbe. L’émondage des arbres pour le bois (chênes têtards par exemple), le fourrage (prairies, bordes), le fauchage des fougères pour la litière-fumure mais surtout le feu pastoral (improprement appelé « écobuage ») témoignent de techniques culturales très élaborées.

  • Les Arbailles
    Les Arbailles (Toponymie)

    Les Arbailles, "Arballa" en basque souletin, constituent un massif pyrénéen séparant la Soule de la Basse-Navarre Historiquement, la Soule était divisée en trois messageries : Basse-Soule (Pettara), Haute-Soule (Basabürüa) et Arbailles (Arbaia). Cette dernière compte les villages d’Aussurucq, Roquiague, Garindein, Gotein-Libarrenx, Idaux-Mendy, Menditte, Musculdy, Ossas-Suhare, Ordiarp, Pagolle et Sauguis-Saint-Etienne.

  • Les clochers
    Les clochers calvaires (Patrimoine bâti)

    Les clochers calvaires, caractéristiques des églises de Soule, datent du XVIIème siècle. Avec leurs trois pointes surmontées de trois croix, ils ont été longtemps appelés « clochers trinitaires » puis « clochers calvaires ». En effet, la croix n’a jamais été le symbole de la trinité mais celui de la crucifixion. De cette époque datent aussi de magnifiques retables dorés qui ornent les plus modestes églises souletines : Aussurucq, Gotein, Idaux-Mendy, Espès-Undurein.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Prudence lors de la traversée de la route départementale D117. (43.1701629;-0.9172715)

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité