LAHONCE
  • à pied : 1h00 - Difficulté Très facile
  • Distance : 2km
Boucle
Famille
Bartas de Lahonce / Lehuntzeko bartak
Dernière zone humide de la rive gauche de l'Adour avant l'agglomération bayonnaise, le site des barthes de Lahonce est un véritable poumon vert et un lieu de passage et de nourriture pour l'avifaune (busard des roseaux, élanion blanc, aigrette garzette, faucon, cigogne). On parle ici de barthes mosaïques par la variété des milieux, occupés par des prairies, des haies, des champs, des points d'eau, véritable couloir écologique entre l'Adour et les premières collines du Pays Basque. Son classement en espace naturel sensible est donc grandement justifié.
Au départ du plan d'eau d'Arbéou, aménagé en douceur pour la promenade à pied ou à vélo, cet itinéraire accessible à tous (pas de problème d'hypoxie, le sentier ne dépasse pas les 2 m d'altitude !) visite tout d'abord les quartiers résidentiels du fleuve puis se glisse en lisière des barthes avec les canaux de régulation pour fil d'Ariane.
Itinéraire
  • Etape 1 : Du lac Arbéou à Argelas

    Du parking, approcher du lac d'Arbéou et le suivre vers la droite par le chemin de promenade. Après les trois platanes, quitter le plan d'eau par le chemin cyclable qui part sur la droite (fléché V81). Il sillonne entre les prés humides et quelques demeures jusqu'au quartier d'Argelas.
  • Etape 2 : D'Argelas aux barthes de Lahonce

    Parmi les belles demeures d'Argelas, au carrefour, suivre la route vers la gauche (direction « Bayonne » pour les vélos). En bout de ligne droite, juste avant le petit pont du quartier Charre, attention à bien tourner à gauche sur 20 m (panneau « canal Errecart ») et, juste avant la maison aux volets rouges, suivre sur votre droite le sentier entre une clôture et un petit canal. Garder toujours cette trace qui épouse les méandres du canal en cheminant sous de grands arbres.
  • Etape 3 : Retour au lac d'Arbéou

    A la jonction de canaux, face aux prairies humides de Lahonce, tourner à gauche pour suivre maintenant le canal Hondarrague. Longer la plantation de peupliers trembles et le canal, avec vue à droite sur les barthes, dominées par les maisons de Lahonce. Au croisement d'une piste, continuer tout droit sur l'allée empierrée fermée aux véhicules par une barrière en bois. Parvenus dans la courbe de la promenade du lac d'Arbéou (banc), suivre le bon chemin à droite pour revenir vers le plan d'eau. Après être passé sous de vieux chênes, le chemin vous ramène à gauche vers le parking.
A ne pas manquer
  • Les peupliers noirs
    Les peupliers noirs (1,7 km) (Faune / Flore)

    Cousins botaniques des saules dont ils partagent l'adaptation aux sols gorgés d'eau, des peupliers ont ici été plantés par la main de l'homme pour constituer un boisement humide. Leurs feuilles s'agitent à la moindre brise (du fait d'un pétiole très long et souvent aplati) et les abeilles raffolent du pollen abondant des chatons et de la propolis des bourgeons.

  • Zones humides
    L'écosystème des zones humides (2,3 km) (Faune / Flore)

    Les zones humides ont de véritables fonctions écologiques dans la mosaïque des paysages, et il est important de savoir les préserver des aménagements. Elles régulent les montées d'eau et sont le biotope privilégié de nombreuses larves d'insectes ou batraciens à la base de plusieurs chaînes alimentaires. Le secteur des Barthes de Lahonce est la dernière zone humide de la rive gauche de l'Adour au contact de l'agglomération bayonnaise et du centre européen de fret. Il joue un rôle de zone tampon et mérite à ce titre une protection particulière.

  • Port de l'aiguette
    Le port de l'Aiguette (à 750 m hors itinéraire) (Site naturel)

    Le port fluvial de Lahonce a pris le nom d'un bras de l'Adour, l'Aiguette, qui isole l'île de Lahonce du reste de la commune. On y trouve une école de voile et plusieurs bateaux de plaisanciers qui oscillent à longueur de journées, l'Adour étant ici fortement soumis aux marées océaniques. Possibilité de participer à des activités nautiques.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité