ISSARBE
  • à VAE : 1/2 jour - Difficulté Moyenne
  • Distance : 10km
  • Denivelé : 300m
Boucle
VTTAE N°4 - Les crêtes d'Issarbe
Les crêtes d'Issarbe sont connues pour leurs pistes de ski de fond et de raquettes durant l'hiver, mais aussi pour leur panorama grandiose, du piémont aux sommets pyrénéens. Il est vrai que le point de vue circulaire est grandiose dès que l'on se trouve sur les crêtes dégarnies. Du pic d'Anie au pic d'Orhy, la vallée de Sainte-Engrâce affiche également ses profondes vallées et canyons. Une belle promenade en altitude où l'assistance électrique a tout son sens, pour vous soutenir dans les montées, pour défier les sentes herbeuses peu roulantes et pour pallier au manque d'oxygène qui limite généralement l'intensité de l'effort. Ces petits soucis mis de côté, vous aurez alors tout le loisir de parcourir l'horizon et de profiter des secrets des forêts de hêtres et sapins.
Itinéraire
  • Etape 1 : De la station d'Issarbe au col de Hournères

    Du parking de la station d'Issarbe, emprunter la piste qui débute juste à gauche du chalet d'accueil (passage canadien). Selon la saison, vous pouvez croiser des clôtures de rétention du bétail, penser à bien refermer derrière vous. Laisser le bâtiment à droite et monter sur le chemin herbeux en face (batterie en action !). Après deux épingles, il passe au-dessus d'un plateau puis décrit deux nouveaux lacets ascendants puis passe en lisière supérieure de forêt. Une fois sur la crête (table d'orientation sur votre gauche), descendre en face dans les cailloux, puis sur l'herbe, jusqu'à un replat herbeux.
  • Etape 2 : Du col de Hournères au col de la Hourcère

    Quitter le plat herbeux du col de Hournères par la piste la plus basse à gauche. Proche de l'horizontale et roulante, elle parcourt une belle hêtraie-sapinière sur le versant sud du pic d'Issarbe pendant 1,5 km. On retrouve la route D632 une fois atteinte la clairière du col de la Hourcère.
  • Etape 3 : Du col de la Hourcère aux cabanes de Bénou

    Au col de la Hourcère, emprunter la route vers la droite le temps de traverser un bosquet puis laisser un chemin à gauche, puis un à droite. A hauteur de la cabane de la Serre, suivre un sentier qui chemine en crête sur la gauche. Même si la pente est faible, l'assistance est bienvenue pour rouler dans l'herbe. Passer par le Soum du Coutchet de Planté (sommet à deux têtes en lisière de forêt), puis descendre à droite entre fougères et bruyères. En bas, emprunter la route à gauche sur 100 m.
  • Etape 4 : Des cabanes de Bénou au col de la Serre de Bénou

    Juste avant les cabanes de Bénou, quitter le goudron pour une sente discrète dans l'herbe, sur la gauche (ignorer le chemin qui descend). La trace reste sur un dôme nu puis se dirige vers un second. Avant de l'atteindre, la trace se perd un peu ; monter tout droit jusqu'à buter sur une lisière de forêt. Suivre la lisière vers la droite sur 50 m (pic d'Anie en point de mire), puis bifurquer complètement à droite sur une vague trace à flanc. 200 m après, bifurquer cette fois à gauche pour descendre en dominant la route. Un bon chemin prend le relais, jusqu'à un col.
  • Etape 5 : Du col de la Serre de Bénou à la station d'Issarbe

    Dans le virage du col routier de la Serre de Bénou, continuer à gauche sur une piste forestière qui parcourt désormais le versant nord et boisé. Garder toujours droit devant la piste principale qui monte bientôt en lisière supérieure de forêt, puis retrouve le bois. Après 2,1 km, la piste passe par une petite clairière en crête (Coutchet de Planté) puis remonte nettement ; gérer donc votre effort en accord avec votre batterie. A la sortie du bois, garder la piste de droite, souffler un peu, puis traverser en lisière jusqu'à retrouver la D632. La route, vers la droite, vous ramène au parking.
A ne pas manquer
  • Table d'orientation
    Table d'orientation d'Issarbe (1,4 km) (Panorama)

    Petite pause au sommet de la première montée pour apprécier le panorama. Avant le pic et les arres d'Anie, que l'on aura tout le loisir d'observer dans quelques minutes, ce sont ici les gorges et les sommets de la Soule que l'on vous invite à nommer, dont le pic Lakoura et le pic d'Orhy.

  • Hêtraie sapinière
    La hêtraie-sapinière, refuge du grand tétras (8,2 km) (Site naturel)

    La hêtraie-sapinière est le biotope du grand tétras (ou coq de bruyère), gallinacé massif des forêts pyrénéennes. Il se nourrit principalement d'aiguilles, de bourgeons et de feuilles, et affectionne les clairières pour les parades nuptiales de printemps. Il est très sensible au dérangement, notamment l'hiver.

  • Restaurant Le Grand Tétras à Issarbe
    Restaurant d'Issarbe (Dégustation)

    Envie d'une boisson fraîche ou d'un repas en altitude au retour de la balade ? Le restaurant le Grand Tétras vous accueille à proximité du parking. Cuisine traditionnelle et terrasse panoramique, renseignements au 05 59 36 00 26.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • D632, passage sur route sans visibilité (43.01566 ;-0.78915)

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité