De LESCAR à LACOMMANDE
  • à pied : 3h30 - Difficulté Moyenne
  • Distance : 13km
  • Denivelé : 155m
Itinéraire linéaire - Itinéraire empruntant un GR®
Sportifs
GR 653 De Lescar à Lacommande

Voie d'Arles de Lescar à Lacommande

La Voie compostellane d'Arles - GR 653® N°4

Le point de vue de la place Royale de Lescar nous y incite tout naturellement : mettre le cap au sud, traverser la vallée du gave de Pau et se rapprocher de cette imposante cordillère qu'est la chaîne pyrénéenne. L'itinéraire quitte donc l'agglomération paloise et parcourt les collines du terroir du Jurançon, trouvant une étape séculaire à Lacommande, avant de rejoindre la vallée d'Aspe du coté d'Oloron-Sainte-Marie.
Tarifs gratuit
Itinéraire
  • Etape 1 : Artiguelouve

    Depuis le parvis de l'ancienne cathédrale Notre-Dame de Lescar, face à l'Office du Tourisme, descendre la rue de la Cité, passer sous la porte fortifiée et dévaler en face les trottoirs pavés de la rue du Parvis. En bas (snack), prendre la rue à droite (à contre sens de la circulation, prudence) sur 100 m ; au bout, aller à gauche et aussitôt à droite pour longer la rue du Bialé. Au petit rond-point, garder ensuite en face la direction de Bayonne (vers RN117). L'avenue Gaston Phoebus quitte ainsi progressivement la ville de Lescar. Après la voie ferrée et les bâtiments d'Euralis, aux feux tricolores, traverser très prudemment le carrefour de la D817 (forte circulation) pour choisir en face la voie goudronnée sans issue, chemin de Batan. Ignorer les différents accès aux lotissements de part et d'autre. 250 m après le panneau de sortie de ville, au bout du goudron, emprunter un chemin sur la droite. Il passe sous un pont routier en même temps qu'il découvre le gave de Pau (2,8 km / 0h45). 50 m après, attention à bien prendre un sentier sur la droite, qui permet de monter aux abords de la D509 ; passer sur le pont routier pour traverser le gave (forte circulation). A la sortie du pont, sous le panneau « Bienvenue en terroir du Jurançon », virer à droite sur un sentier. Il descend vers la rive gauche du gave de Pau, parcourue par une voie verte ; suivre celle-ci vers la gauche. La piste cyclable longe bientôt une scierie puis, 250 m plus loin, décrit un S. Dans le second virage, quitter la voie verte pour un sentier sur la gauche, passant tout de suite par un petit tunnel sous la D2 (flèche « Artiguelouve »). De l'autre côté, longer en face le terrain de football et sortir du complexe sportif par sa route d'accès. Tout droit jusqu'à un carrefour en T, où l'on part à gauche par l'avenue du Château (trottoir). Au niveau du calvaire et de l'abribus, choisir la deuxième rue à droite, le chemin du Bourg. Longer le groupe scolaire par la droite et, au Y, suivre à gauche le chemin de la mairie d'Artiguelouve.
  • Etape 2 : Moulin de la Bayse

    Au stop de l'église, prendre vers la droite l'avenue Général Ducournau (tabac-presse). Prolonger ensuite sur la route d'Aubertin sur 100 m. Après le restaurant Kildara, au calvaire, choisir à droite le chemin (goudronné) du Cinquau (sans issue). Au bout du goudron, laisser les deux accès au Domaine du Cinquau (respecter la propriété et le vignoble) pour prendre le chemin en face ; il monte nettement dans la forêt. Garder toujours le chemin principal, plus sage sur le haut, jusqu'à passer un petit collet. Par une descente de quelques mètres, le chemin débouche sur une route de crête : longer le goudron vers la gauche sur 700 m. Beau point de vue en sortant de la forêt. Au carrefour de quatre routes de Lansolles (8 km / 2h10) précédant un château d'eau, tourner à droite sur la route dite chemin de la Fontaine. Au carrefour qui suit (abribus), aller encore à droite pour longer un groupe de maisons. Lorsque la route principale vire à droite, poursuivre en face par la voie goudronnée sans issue, chemin Manciet. Il descend franchement vers la forêt puis, après une maison et une ruine, il laisse sa place à un chemin de terre qui finit de dégringoler vers le fond d'une combe boisée. En bas, laisser un sentier à droite (itinéraire équestre), pour marcher en lisière de bois, en bordure d'un pré clôturé. Au bout du pré, en fond de vallée, garder le chemin principal vers la gauche. Parvenus à la ferme Alicq, marcher sur la petite route à gauche (chemin Labory). 100 m après (ruine), laisser un chemin à droite et poursuivre sur la route en face. Au carrefour en T (maison à gauche), prolonger à 90° à droite. Nouvelle intersection en T de l'ancien moulin de la Bayse.
  • Etape 3 : Maison des Vins de Lacommande

    Choisir la route à droite pour passer sur le pont. Aux prochaines maisons (quartier Laberdesque), tourner à gauche devant une vieille bâtisse aux volets bleus. Rester sur le bitume (chemin de Pont d'As) jusqu'à atteindre un carrefour avec triangle central planté de chênes : virer à gauche sur le bien nommé chemin de Saint-Jacques. Passer sous la ligne HT et, au bout du goudron (maison), poursuivre en face sur un chemin forestier, puis en bordure de champs et prés, jusqu'au village de Lacommande. Une fois sur la route principale, tourner à gauche et aussitôt à droite pour emprunter une ruelle pavée donnant accès direct à la place de la Commanderie et de la Maison des Vins de Lacommande.
A ne pas manquer
  • POI1C-BRU_2878
    Le vignoble du Jurançon (Dégustation)

    Exploité dès l'époque romaine, rendu célèbre le jour du baptême du futur roi Henri IV, le vignoble du Jurançon dispose aujourd'hui d'une appellation d'origine contrôlée (AOC). Les cépages utilisés sont le petit et gros manseng, sur un terroir argilo-limoneux, la vigne étant conduite en hautains jusqu'à deux mètres de hauteur, comme ici au Domaine de Cinquau. En fin d'étape, la Maison des Vins de Lacommande pourra réveiller les papilles des marcheurs amateurs de vin blanc.

  • POI3A-BRU_2890
    Lacommande (Patrimoine bâti)

    L'ensemble hospitalier de Lacommande (église et hôpital) fut fondé par Gaston IV au XIIe siècle et confié dans un premier temps aux augustins de Sainte-Christine du Somport. Il fut un lieu d'accueil salvateur dans la traversée des collines boisées séparant Lescar d'Oloron. Le cimetière du cloître renferme 57 stèles funéraires discoïdales des XVIIe et XVIIIe siècles, une concentration unique en Béarn.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité