MORLAAS
  • à vélo : 4h - Difficulté Moyenne
  • Distance : 54km
  • Denivelé : 203m
Itinéraire empruntant une Véloroute
Sportifs
Les balcons du Béarn (cyclotourisme)
Boucle très agréable à travers le Béarn profond qui offre une vue sur les Pyrénées privilégiée. Vous y découvrirez également une campagne à l'agriculture active et moderne. Sans oublier les églises et les belles fermes de galets typiquement Béarnaises. Parcours facile et accessible, réalisable dans la demi-journée..
Itinéraire
  • Etape 1 : St Laurent de Bretagne

    Depuis le centre, devant l’église Sainte Foy, démarrer sur la D943 et la rue du bourg neuf jusqu’au rond point. Continuer tout droit en direction de Saint-Jammes, et au lieu dit la patte d’oie, tourner à gauche sur la D43. Suivre cette route qui descend dans le lit de la Souye et remonte au village du même nom. Continuer sur la D43 jusqu’à Escoubès. Attention à la circulation, la route est assez étroite. Au sommet de la bonne grimpette à l’entrée d’Escoubès, tourner à droite au croisement de la D42. Cette belle départementale monte progressivement, et laisse apparaître au fil des kilomètres une vue imprenable sur les Pyrénées. Continuer tout droit au croisement de la D943 jusqu’à St-Laurent-Bretagne.
  • Etape 2 : Limendous

    Traverser successivement, tout en prenant de la hauteur, Saint-Laurent-Bretagne, la D7 et Sedzère. Continuer sur la D42 qui après un léger plat-descendant reprend son ascension jusqu’à la croix d’Arrien. Quitter à cet endroit la D42 et tourner à gauche sur la D62 en direction de Saubole. A Saubole, tourner à droite et laisser l’église à votre gauche pour remonter progressivement la D77 sur Eslourenties-Daban. Traverser le village toujours sur la D77, et au croisement de la D145, bifurquer à gauche et rejoindre Limendous.
  • Etape 3 : Morlaàs

    Continuer vers Andoins sur la D39. Après Andouins, au croisement, quittez la D39 vers la D538. A l’entrée de Serres-Morlaàs, monter vers l’église, puis, tourner à gauche vers le stade. Après celui-ci, tourner à droite, juste avant la D538, rester sur le haut du côteau en prenant la troisième à droite, afin de rejoindre haute-vue. A l’intersection de la D943, traverser vers la gauche et s’engager sur la D206 (lycée professionnel). Attention à la circulation dense. Continuer sur la D206 et suivre à droite au rond point après Maucor. Quitter ensuite la D222 pour la D39 et suivre vers la droite la direction Morlaàs.
A ne pas manquer
  • morlaas
    Morlaàs, ancienne capitale du Béarn

    La ville de Morlaàs possède un patrimoine historique et religieux très important. Son histoire commence dès le Xème siècle. Elle fut capitale du Béarn de 1080 à 1260, après Lescar, et première capitale politique devant Orthez et Pau. L'histoire raconte qu'au Xème siècle, le seigneur résidant à Lescar aurait souhaité partir car l'évêque vivait en ce même lieu. Il arriva à Morlaàs où existait déjà le bourg Saint Nicolas. Il décida de fortifier le tout et d'ériger le château de la Hourquie, dont personne aujourd'hui ne connaît l'emplacement exact.

  • gabas
    Le lac du Gabas

    Le Lac du Gabas est un superbe lac collinaire, un des plus grands de la région pyrénéenne, achevé et mis en eau en 2005. D'une contenance de 20 millions de m3 d'eau et d'une superficie de 213 ha , il s'étale sur 4 communes bigourdannes et béarnaises : Luquet et Gardéres côté Hautes-Pyrénées. Lourenties et Eslourenties, côté Pyrénées-Atlantiques.

  • andoins
    Corisande d'Andoins

    Dès le XIème siècle, les seigneurs d'Andoins furent des personnages importants puisque second des 12 barons composant la Cour Majour du Vicomte de Béarn. Le château fut probablement brûlé à la suite d'un complot contre Gaston Febus, auquel participa le baron Raymond d'Andoins. Un siècle plus tard, Jean, autre baron d'Andoins, perdit la vie en trahissant lui aussi les souverains de Béarn. Dernière héritière de la famille d'Andoins, Diane d'Andoins, dite aussi " la Belle Corisande " Comtesse de Guiche et de Gramont, fut la plus fidèle des maîtresses d'Henri III de Navarre. En ces périodes troublées de guerres de religion, elle joua un rôle politique important et aida financièrement le futur Roi Henri IV à monter sur le trône. Intelligente et très cultivée, elle fut l'amie de Montaigne L'église actuelle d'Andoins est aujourd'hui reconstruite sur l'emplacement du château médiéval.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité