MOUGUERRE
  • à pied : 1h15 - Difficulté Très facile
  • Distance : 4km
  • Denivelé : 124m
Boucle
Famille
Elizaberri
La commune de Mouguerre voit son territoire scindé en deux parties de part et d'autre de l'A64 : au nord, le bourg principal, au sud, le quartier d'Elizaberry qui trône sur une colline paisible. De nombreuses résidences s'échelonnent sur la ligne de crête et la vie s'organise autour des lieux de jeu (trinquet et mur à gauche), des écoles et du bar-restaurant. La promenade d'Elizaberri (en basque) débute par des chemins larges en crête, souvent panoramiques, tantôt sur le mont Ursuia qui tente de se grandir par-dessus les forêts, tantôt sur les maisons isolées ou le bourg de Mouguerre et son clocher puissant. Après l'observation des passereaux qui batifolent dans les haies ou la cueillette des mûres, elle se prolonge par un sentier plus intime dans un vallon frais, où le passage dans une belle chênaie tapie de fougères ravira petits et grands.

Itinéraire
  • Etape 1 : D'Elizaberry à Kurutzebeherea

    Depuis le parking de la salle de sport d'Elizaberry, se diriger vers l'intersection de l'église et choisir à gauche la rue Egurralde. Elle descend entre les maisons vers une petite vallée. Entre la dernière maison et un pont, tourner à droite sur une voie secondaire qui remonte sur l'autre rive du ruisseau. Au sommet de la côte, atteindre une intersection.
  • Etape 2 : Par les chemins de crête d'Urgazia

    A l'intersection en Y du chemin de Kurutzebeherea, suivre à gauche un bon chemin empierré. Monter en pente douce sous une ligne électrique jusqu'à une intersection de 5 chemins (maison Marithurri) : descendre à gauche sur la piste d'Urgazia et,100 m en-dessous, garder la piste empierrée à droite. Elle remonte bientôt vers un quartier de maisons (Puttildegia), où l'on suit à droite le large chemin sur 100 m.
  • Etape 3 : Vers le vallon boisé d'Eihera

    Juste après un pin remarquable, parvenir à une intersection : bifurquer à droite sur un chemin secondaire qui commence à descendre de la colline avec des vues sur les alentours, entre prés et hameaux. Il entre dans un bois et descend vers le fond de vallée. En bas, couper le virage de la route et prendre en face le chemin terreux entre ruisseau et route. Plus loin, entre une maison et un hangar, continuer tout droit sur le sentier herbeux entre deux clôtures (saule pleureur). Remonter ensuite en face sous un alignement de chênes ; le sentier retrouve la maison de Kurutzebeherea.
  • Etape 4 : Retour à Elizaberry

    De l'intersection déjà visitée à l'aller, descendre sur la route à gauche vers le vallon, puis remonter à gauche jusqu'à l'église d'Elizaberry.
A ne pas manquer
  • Bois mixte
    Bois mixte (1,75 km) (Faune / Flore)

    A gauche de l'intersection, le bosquet présente une belle variété d'arbres, certains à feuilles caduques (frêne, saule, merisier), d'autres à aiguilles persistantes (pins). En bordure du chemin suivant, selon la saison, c'est peut-être une belle récolte de mûres qui vous attend car les mûriers sauvages ont investi les clôtures.

  •  Écosystèmes et habitats
    Écosystèmes et habitats (2,25 km) (Faune / Flore)

    Comme l'indique un panneau du Conservatoire naturel d'Aquitaine, il est primordial de préserver des espaces où différentes strates végétales sont mitoyennes. Prés, broussailles et bosquets assurent une variété d'habitats pour la flore et la faune, des interactions entre les milieux et des chaînes alimentaires pérennes.

  • Les chênes pédonculés
    Les chênes pédonculés (3 km) (Faune / Flore)

    De très beaux chênes accordent de l'ombre au sentier. L'observation des feuilles et des fruits permet l'identification : les feuilles lobées sont dites sessiles (le limbe qui les raccorde à la tige est très court) et les glands sont à l'inverse groupés au bout d'un long pédoncule, d'où le nom de chêne pédonculé.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité