De ORTHEZ à SAUVETERRE-DE-BEARN
  • à pied : 6h - Difficulté Moyenne
  • Distance : 23km
  • Denivelé : 510m
Itinéraire linéaire - Itinéraire empruntant un GR®
Sportifs
GR 654 De Orthez à Sauveterre-de-Béarn

Voie de Vezelay d'Orthez à Sauveterre-de-Béarn

La Voie compostellane de Vézelay - GR 654® N°2

Cette étape assure la jonction entre gave de Pau et gave d'Oloron, mais aussi entre la vieille ville d'Orthez et la « sauveté » historique qu'est Sauveterre-de-Béarn, au remarquable concentré de richesses patrimoniales. Ondulant d'une colline à l'autre, l'itinéraire croise également l'Hôpital d'Orion, sur des terres converties depuis des siècles à l'accueil des pèlerins.
Itinéraire
  • Etape 1 : Lanneplaà

    Depuis la Maison Jeanne d'Albret, siège de l'Office du Tourisme d'Orthez, suivre la rue Bourg Vieux vers le sud. Au premier stop, traverser la route prudemment pour descendre en face vers le gave de Pau. En bas, la rue longe la voie ferrée vers la droite ; passer sur les rails à hauteur du Pont Vieux, que l'on emprunte pour changer de rive. Au bout de la ruelle pavée située dans osn prolongement, tourner à gauche rue Gaston Planté. Sur la plaçotte de Départ (église), rester sur le trottoir vers la droite, rue des Frères Reclus. Quitter ainsi Orthez par cette route ascendante, au-delà du cimetière. Juste avant de passer sous le pont de l'A64, tourner à droite sur la voie goudronnée dite chemin Laslannes. Laisser immédiatement à droite la rue Doucam pou rester sur la route parallèle à l'autoroute. Traverser tout le quartier de maisons et, à la dernière (n°1211), prolonger en face sur le chemin forestier. Il descend doucement jusqu'à rejoindre un carrefour avec une route : longer le bitume vers la gauche pour vous rapprocher de Sainte-Suzanne. Après le pont sur l'autoroute, au cœur des maisons (école), descendre tout droit vers le pont sur le ruisseau du Laa et atteindre sur l'autre rive le carrefour de la mairie de Sainte-Suzanne. Continuer en face sur la route de Lanneplaà, puis encore en face 400 m plus haut à l'intersection de la rue Lacarrère (oratoire, croix et abribus). Marcher en ignorant les intersections. Laissant le chemin du Roy, une ultime côté vous hisse dans le village ; emprunter à droite la rue du Bourg pour rejoindre la mairie de Lanneplaà
  • Etape 2 : Eglise de l'Hôpital d'Orion

    Monter à gauche vers l'église, puis virer encore à gauche devant le cimetière. Au bas de la descente, reprendre la rue du bourg vers la droite. Au carrefour en Y du petit cimetière, longer à droite la route bien nommée Chemin de Saint-Jacques. 200 m plus haut, bifurquer à droite sur la route dite Chemin de Lacabanne. Après le passage sur la colline, à l'intersection, ignorer à droite le chemin du Bédat et continuer en descente en face. A la maison Camdeborde, garder à gauche la voie goudronnée ; elle traverse un ruisselet (vieux pont), puis remonte sur l'autre rive en deux courbes (rester sur le bitume). Au bout du goudron (maison Lacabanne), prolonger en face sur la piste empierrée. Dans le bois, laisser ensuite la piste filer à gauche pour franchir une barrière en bois en face et marcher sur le chemin herbeux qui longe un pré clôturé par le bas (grange). Ignorer plus haut une barrière en métal pour gagner encore quelques mètres et franchir une seconde barrière en bois. Suivre ici la petite route vers la gauche pour atteindre le carrefour du col de Trescoigt. Traverser prudemment la D23 pour suivre la route en face, dite Chemin Royal (direction Montestruc). 200 m après, au Y (gîte accueil pèlerins), garder à droite le Chemin Royal. La route descend longuement jusqu'à l'église de l'Hôpital d'Orion
  • Etape 3 : Casteret

    Traverser le pont sur le Saleys puis longer la D23 à gauche (vers Orion). Juste après le panneau de sortie du village, tourner à droite sur le chemin Candaü, goudronné sur quelques mètres (maison), puis relayé par un sentier herbeux le long d'une haie. Monter toujours tout droit dans l'herbe, pour trouver relais auprès de la petite route d'Orsue (à suivre en face). Au carrefour en T avec la D266 (maison n°901), longer la route vers la gauche. Laisser bientôt le chemin Boucaü pour continuer en face. A l'intersection entre D266 et D30 (calvaire), suivre la D30 (route de Salies) vers la gauche sur 200 m. Après la maison n°1550, quitter le bitume pour un chemin herbeux sur la droite, parallèle à une piste empierrée (privée – scierie). Le chemin ne tarde pas à descendre dans un vallon boisé ; franchir le ruisseau sur un pont en pierre et remonter sur le versant opposé. Au sommet (borne jacquaire), couper une route pour continuer en face sur le chemin (goudronné) de Lambezat ; descendre tout droit vers un nouveau fond de vallon, bientôt sur une piste puis un chemin herbeux. Passer le ruisseau de Lasgoubères et, sur l'autre rive, choisir le chemin de gauche à l'intersection en Y. Il gravit le bois de Castagnède puis, en partie haute, traverse à plat sous les châtaigniers pour prendre pied sur la D23, lieu-dit Casteret.
  • Etape 4 : Sauveterre-de-Béarn

    Descendre cette route de crête vers la droite sur 300 m (prudence, idéalement côté gauche de la chaussée). Avant d'entrer dans Burgaronne, tourner à gauche sur la route secondaire fléchée Andrein. Suivre cette route sur 2,5 km ; elle passe par la bosse de Larroc (vue sur les Pyrénées) puis descend à la mairie d'Andrein. Longer désormais la D27 vers la droite, sur 2 km. Au quartier Badeigt, 50 m avant la chapelle Saint-Martin, quitter la route pour un chemin sur la gauche ; bientôt herbeux, il slalome entre des champs puis descend vers une route secondaire, à suivre vers la droite. On ne tarde pas à découvrir l'abbaye fortifiée de Sauveterre ; marcher tout droit sur le goudron pour vous en rapprocher. Près de la maison n°11, tourner à gauche sur le chemin (goudronné) du Moulin. Au pied de la cité, longer un méandre du gave et gravir en face l'escalier en pierres qui vous dépose sur le parvis de l'église de Sauveterre-de-Béarn et sa terrasse panoramique.
A ne pas manquer
  • POI4B-BRU_3062
    Sauveterre-de-Béarn (Site culturel)

    Par sa situation stratégique entre gaves d'Oloron et de Mauléon, qui plus est en limite du Béarn, Sauveterre-de-Béarn est fortifiée au XIIe et XIII siècles sous l'impulsion du vicomte béarnais Gaston VII Moncade qui entend se protéger des assauts des navarrais. Outre le point de vue accordé par ce promontoire, la ville garde de nombreux richesses architecturales du Moyen Âge (château, église, tour, muraille, pont), au point qu'elle est surnommée la perle du Béarn.

  • BRU_3047
    Andrein (Patrimoine bâti)

    Au pied d'une colline tournée vers le sud, bordant la plaine alluviale du gave d'Oloron, le village d'Andrein jouit d'une situation géographique privilégiée. Côté patrimoine, on peut se détourner du balisage jacquaire (aller en face depuis la mairie) pour aller voir son église au clocher fortifié, ou côtoyer l'un des trois châteaux du village (Bétouzet, Bachoué et Baillenx).

  • BRU_3170
    Pont Vieux d'Orthez (Patrimoine bâti)

    A l'aube de cette étape béarnaise, quelle plus belle image que cette sortie de la ville d'Orthez par son Pont Vieux (XIIIe siècle). Une construction remarquable qui, par une enjambée d'une cinquantaine de mètres, permet de rejoindre, sur la rive gauche du gave de Pau, le quartier de Départ. Remarquer ses arches de longueur inégale et sa tour centrale fortifiée.

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité