Saint Martin d'Arbéroue
  • à pied : 1h45 - Difficulté Facile
  • Distance : 4km
  • Denivelé : 180m
Boucle
Famille
Belekarre
La vallée de l'Arbéroue, en amont d'Hasparren, coule des jours paisibles à l'écart des grands axes de circulation. Saint-Esteben et Saint-Martin-d'Arbéroue se partagent la haute vallée, tout comme les sentiers de la promenade du jour. Une randonnée accessible à tous sur les contreforts du mont Eltzarruze, où l'on prendra juste ce qu'il faut de hauteur pour apprécier un paysage de bocage que seules les régions montagneuses savent encore préserver. Prés verdoyants, bosquets sombres et hameaux aux murs blancs forment une mosaïque toute imprégnée de l'ambiance basque. La végétation de bord de chemin est variée (aubépines, châtaigniers, chênes têtards, robiniers, fougeraies), le sol assurément calcaire et karstique (lapiaz affleurant, doline, résurgence).
Itinéraire
  • Etape 1 : Du parking à Karrikaburua

    Au-dessus du parking de Kosteletegia (120 m), suivre la voie goudronnée qui domine une maison. Très vite, avant de franchir un ruisseau, monter à gauche sur le sentier fléché « Belekarre ». Il entre dans un bois et côtoie une ancienne petite carrière. Au niveau d'un portillon (à refermer), monter encore à gauche sur l'unique sentier. Un lacet plus haut (vue sur Saint-Esteben), entrer dans un bois de vieux chênes et châtaigniers, où l'on découvre une cabane en bois.
  • Etape 2 : De Karrikaburua au col d'Atxapuru

    100 m au-dessus de la cabane de Karrikaburua, à l'intersection en Y (225 m), choisir le sentier qui monte à droite, puis à nouveau à droite un chemin herbeux. Après un point de vue sur le village (info géologie et habitat), le chemin retrouve la forêt puis il entre à gauche dans un vallon. Traverser une longue fougeraie à l'horizontale et parvenir à une intersection de cinq chemins : continuer sur le chemin en face, direction « Belekarre ». Après la clairière, le chemin commence à monter dans un bosquet (doline boisée en contrebas à droite) puis découvre vite un col dégagé.
  • Etape 3 : Du col d'Atxapuru à la vallée de l'Arbéroue

    A l'intersection en T du col d'Atxapuru (288 m), descendre un instant à droite, puis le sentier remonte un peu dans les affleurements de calcaire. A l'intersection proche d'une construction en pierre, descendre par le sentier herbeux à gauche ; il dégringole la colline. Sous une grange, à l'intersection (186 m), attention à bien bifurquer complètement à droite sur un chemin en bord de clôture. Au niveau d'une croix, il est relayé par un sentier en balcon sur la vallée de l'Arbéroue, qui entre bientôt dans un bois (chênes têtards). Passer un premier portillon, puis longer une grange.
  • Etape 4 : Retour au parking de Kosteletegia

    A l'intersection en Y située 100 m après la grange (170 m), attention à bien prendre le sentier qui descend à gauche (refermer le grillage derrière vous). Rester ensuite sur le sentier de droite au Y suivant, pour passer entre un pré clôturé et une nouvelle grange. Au troisième portillon, poursuivre en face sur le vieux sentier. Parvenus dans le virage d'une route, la suivre vers la droite pour revenir vers le départ, en passant par le vallon d'une résurgence.
A ne pas manquer
  • Flore
    Aubépine et églantier (Faune / Flore)

    Au bord du sentier, deux arbustes forment des haies puissantes, l'aubépine et l'églantier. Si les passereaux raffolent de leurs fruits et trouvent dans la densité des branches des abris de choix pour nidifier (comme le troglodyte mignon), le randonneur apprécie leurs nombreuses fleurs au printemps. L’aubépine a des feuilles simples et découpées ou 3 à 5 lobes en dents de scie, tandis que les feuilles de l’églantier sont composées de plusieurs folioles ovales, bien séparés.

  • Vallée de l'Arbéroue
    Vallée de l'Arbéroue (Panorama)

    Au moment de changer de vallon, on apprécie le point de vue sur la vallée de l'Arbéroue et son paysage agricole en bocage, haies entretenues et bosquets préservés dans les zones les plus raides. Au-dessus des prés aux nuances de verts, Baigura, Iparla, Artzamendi, Mondarrain, la Rhune au loin, Ursuia et pic de Garralda.

  • Résurgence
    La résurgence (Site naturel)

    Après infiltration dans le sol calcaire, très perméable, l'eau de pluie remplit des cavités souterraines et, par un réseau souvent complexe, elle finit par rejaillir à la surface sous la forme d'un cours d'eau, accompagné ici d'une végétation des milieux humides, comme mousses et fougères scolopendres. La résurgence est la réapparition à l'air libre d'une rivière qui était devenue souterraine.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Risques d'écobuages d'Octobre à Avril (;)
  • Zone pastorale : fermer les barrières, ne pas effrayer les animaux (;)
  • Chiens interdits (;)

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité