SARE
  • à pied : 4h - Difficulté Moyenne
  • Distance : 11km
  • Denivelé : 690m
Boucle
Tous publics
De col en col / Lepoz Lepo
Attention suite aux incendies de ce week-end, l'accès à l'ensemble du massif de la Rhune est interdit à toute pratique de loisirs (randonnée, VTT...) à compter du dimanche 21 février jusqu'à nouvel ordre selon arrêté municipal de la commune de Sare.

A l'écart des voies d'ascension les plus empruntées, le versant oriental du massif de la Rhune n'est pas le plus connu. Pourtant, plusieurs sentiers offrent ici des vues originales sur le massif et sur la vallée en auge de la Nivelle. Au départ de Sare, poussés dans le dos par les premiers rayons du soleil, vous partirez à la découverte de croupes et vallons, égrainant au passage une demi-douzaine de cols.
Itinéraire
  • Etape 1 : De Sare aux hauteurs de Basaburua

    Du parking de Sare (70 m), avancer vers l'église et tournez à droite entre l'église et la mairie pour rejoindre le fronton. Passer à droite de la piscine pour trouver une allée piétonne qui descend vers un parking camping-cars. Longer le parking vers la gauche (sur 50 m), puis traverser prudemment le carrefour de la D406 pour suivre en face la route qui remonte le quartier Basaburua. Dans le dernier virage, enjamber en face un passage canadien et, des deux sentiers qui se présentent (Aldunberria), choisir celui de droite. Il monte sous les arbres jusqu'à un collet (propriété privée) : bifurquer à gauche sur le premier chemin. Il sort du bois au niveau d'un promontoire panoramique, puis se prolonge sur la crête à droite.
  • Etape 2 : Des croupes de l'Altsanga au col des Trois Fontaines

    A la première intersection en Y (210 m), prendre le sentier de gauche pour gravir une longue croupe (passer près d'un réservoir). Il passe plus haut par une section herbeuse moins raide, puis il aborde un dernier ressaut marqué : monter tout droit sur le sentier caillouteux, puis terreux. Après cette ascension rectiligne, atteindre un replat d'où l'on découvre le sommet de la Rhune et la baie de Saint-Jean-de-Luz. Continuer sur le sentier herbeux à gauche, vers un plateau (513 m, quelques pins), que l'on traverse pour rejoindre les rails du train de la Rhune. Longer la voie ferrée vers la gauche, sur 1 km, versant sud de l'Altxanga.
  • Etape 3 : Traversée nord-sud d'Athekalun par la brèche d'Urkila

    Au col des Trois Fontaines (543 m), au niveau du pylône n°141, quitter la voie ferrée pour prendre à gauche un sentier balisé en jaune, dans les fougères, qui monte juste à droite d'une ligne électrique. Le sentier passe sous la ligne à l'angle d'une plantation de résineux, puis vise tout droit un col marqué sur une crête rocheuse. Passer la brèche d'Urkila (715 m) et descendre sur l'unique sentier du versant opposé, parmi les blocs de poudingue. 5 mn plus loin, à l'intersection en T, descendre le sentier vers la gauche. Au niveau du parc à bétail, continuer tout droit, entre fougères et ajoncs, vers un grand plateau herbeux (bien suivre le balisage).
  • Etape 4 : Des pâturages de Fage à la chapelle d'Olhain

    A l'entrée du plateau pastoral de Fage, à l'intersection de sentiers en Y (560 m), opter pour la trace de droite. Passer ainsi par un replat, puis commencer à descendre dans une combe en face (vue sur l'Espagne), en ignorant deux sentiers à droite. A hauteur d'un affleurement rocheux, bifurquer à gauche sur le sentier en terre. Après un promontoire (vue sur l'Ibanteli), le sentier traverse à flanc sur le versant sud d'une crête rocheuse. Au bout (450 m), passer à droite sous un bosquet de pins et chênes, puis le sentier s'écarte à gauche pour aller chercher un nouveau vallon et descendre vers un col.
  • Etape 5 : Du col de la chapelle d'Olhain au vallon d'Uhalde

    Au col (348 m) situé sous le dôme de la chapelle d'Olhain, on peut faire un aller et retour jusqu'aux ruines ou s'accorder une pause près d'une belle bergerie à droite. Descendre ensuite à gauche par le bon chemin. Ignorer plus bas une borde sur la droite puis, juste après avoir traversé un ruisseau, attention à bien bifurquer à droite sur un sentier discret ; il borde le ruisseau puis s'en écarte progressivement. Parvenir ainsi dans le virage du chemin caillouteux d'Etxegarai (vue sur Sare) : descendre en face pour rejoindre vite une allée bétonnée (parking), que l'on descend à droite sur 300 m.
  • Etape 6 : Retour à Sare

    Au niveau d'un pré avec grange (181 m), quitter la voie bétonnée pour le chemin grenat sur votre gauche (encore à gauche au Y). Il longe une belle clôture en pierres dressées, puis descend vers un hameau. Descendre sur la route à droite puis, à l'intersection en T (miellerie), poursuivre la descente à gauche en laissant deux voies à gauche, dont le beau pont pavé de Lezabe. Une fois sur la D406, suivre la route vers la gauche jusqu'à Sare. Après les ponts, les bas-côtés droits, larges, permettent de longer l'allée de platanes. Au parking camping-cars, retrouver l'allée piétonne qui remonte à la piscine puis rejoindre le bourg.
A ne pas manquer
  • La bruyère
    La bruyère de Saint-Daboec (1,5 km) (Faune / Flore)

    Parmi les nombreuses espèces de bruyères, on note la présence sur les sols acides ensoleillés et humides des montagnes basques, de Daboecia cantabrica, une plante de la famille des éricacées. Elle se caractérise par ses fleurs en grelots d'un rose puissant, très mellifères et appréciées des abeilles. Floraison estivale, plante très rustique.

  • Le petit train de la Rhune
    Le train de la Rhune (3,2 km) (Panorama)

    On rejoint ici la voie à crémaillère à traction électrique du train de la Rhune, inaugurée en 1924, qui hisse des rames d'époque du col au sommet sur 4,2 km. Les matériaux utilisés sont le sapin des Pyrénées pour la toiture, le pin des Landes pour le plancher, le châtaignier d'Ariège pour les lambris. Pour la petite histoire, en 1859, l’Impératrice Eugénie de Montijo accède au sommet. Un obélisque de granit est élevé pour commémorer cet évènement. Et en 1908 nait l’idée de construire un chemin de fer. Les travaux débutent 4 ans plus tard, ils dureront 12 ans avec des suspensions dues à la guerre, des incidents techniques.

  • Le platane
    Le platane (4,1 km) (Faune / Flore)

    Au col des Trois Fontaines, à côté de la voie ferrée, un très beau platane donne un peu d'ombre aux brebis manechs... ou aux randonneurs du GR10 en route pour une traversée des Pyrénées. Cet arbre très répandu au Pays Basque, platanus hispanica en latin, est appelé platano arrunta ou alboa en euskara (langue basque).

  • Chapelle d'Olhain
    La chapelle ruinée d'Olhain (7,8 km) (Petit patrimoine)

    De ce col, lieu de passage pastoral ancestral, il est possible de gravir le dôme sur votre droite (15 mn A/R). A son sommet, on trouve les vestiges d'une chapelle imposante (20 m de long) qui aurait servi de refuge à un ermite au début du XVIIIe siècle, puis le mont accueillit une redoute napoléonienne. L'ikastola (école en immersion basque) du village porte son nom.

  • Les oratoires
    Les oratoires de Sare (10,3 km) (Petit patrimoine)

    La commune de Sare possède un grand nombre d'oratoires, petit édifices religieux voués au culte d'un saint. Selon la tradition, ils furent édifiés au XVIIème siècle, sur demande des marins pêcheurs de Sare. On compte quatorze oratoires sur la commune, dont cinq situés sur la galzada (voie médiévale) qui se trouve à proximité du centre du village.

Points d’attention / Informations :

Cet itinéraire de randonnée est sur une zone pastorale, merci de prendre connaissance des bons gestes à adopter.

Points d’attention :

  • Sare, traversée de la D406 (43.3149441;-1.5805385)

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité