SARE
  • à vélo : 2h30 - Difficulté Facile
  • Distance : 18km
  • Denivelé : 349m
Boucle
Famille
Sare, collines et grottes de Xareta

Une balade à vélo dans le pays de Xareta, cela vous tente ? Un tout petit pays, une vallée en somme, une contrée partagée par quatre localités, deux françaises (Sare et Ainhoa), deux espagnoles (Zugarramurdi et Urdax). On y parle de grottes occupées depuis la nuit des temps, de rituels de sorcières et de fêtes clandestines, de contrebandiers courant la montagne. Ici, la frontière entre France et Espagne n'existe que sur les cartes, car depuis toujours la géographie fait que l'on est voisins de bourgades, on échange des marchandises, on parle la même langue. Aujourd'hui encore, on se croise sur les nombreuses routes et chemins transfrontaliers sans plus savoir si l'on est en France ou en Espagne. On est en pays de Xareta, un point c'est tout !
Itinéraire
  • Etape 1 : De Sare aux grottes de Sare

    Depuis la place principale de Sare (Office de Tourisme), mairie sur votre droite et fronton à gauche, emprunter la rue en face, le long de l'hôtel Arraya. Continuer tout droit par une rue en sens interdit, vite prolongée par un vieux chemin empierré. En bas (oratoire), tourner à gauche sur une petite route puis, au Y, descendre à droite parmi les maisons du lotissement Erreka. Au carrefour de la D306, la suivre prudemment vers la droite sur 600 m (belles maisons basques). Au niveau du pont en pierre de Granada, tourner à gauche sur une route secondaire (second pont récent, direction « venta du carrelage »). Après une première montée, au Y, descendre la voie de droite entre les fermes. Au carrefour, poursuivre tout droit par la route de Kasko Bide. Prendre le temps de trouver son rythme pour gravir deux rampes successives, puis la route se promène sur une colline panoramique (vue sur la Rhune et l'Atxuria). Rouler tout droit direction « Oreka ». A une intersection en Y (4,1 km), choisir la branche de droite qui monte à découvert pour élargir le point de vue. La route de crête finit par descendre vers une voie plus large et plus passante : la suivre vers la gauche jusqu'aux grottes de Sare (remonter le parking en pente forte).
  • Etape 2 : Des grottes de Sare à la grotte de Zugarramurdi

    En face de l'entrée des grottes de Sare (5,9 km), monter vers le grand parking supérieur (camions) ; sur la droite, rouler désormais sur une route secondaire, parallèle à un vieux sentier. On entre en Espagne au passage d'un ruisseau (6,7 km), salués par le restaurant Halty. Passer derrière l'établissement (grottes et cavités à 50 m sur la droite) et continuer sur la petite route forestière. Garder la voie goudronnée principale qui ondule dans le bois et se rapproche de Zugarramurdi. Au sommet de la bosse d'entrée du village (9,1 km), descendre à gauche vers la place de l'église (imposante). Au coin du bar, tourner à gauche (en direction des grottes), puis à nouveau à gauche vers le musée. Continuer vers l'entrée des grottes par une rue dallée.
  • Etape 3 : De Zugarramurdi au pont roman de Granada

    Depuis l'entrée de la grotte de Zugarramurdi (9,8 km), revenir au cœur du village puis prendre à gauche la route de Sare (parking et restaurant Azketa), direction venta Berrouet. La voie contourne deux bosses par la gauche et, par une descente, atteint un carrefour en Y (12,1 km) : opter pour la voie de droite. Elle gagne quelques mètres dans un bois puis redescend vers une habitation et la « venta du carrelage », situées au coin de la frontière. Passer à gauche devant l'accueil du magasin puis, à la borne frontière (containers), tourner à droite sur une petite route, en France. A l'intersection de Garate, descendre sur la route à gauche (balisée GR10). Au niveau de la maison en briques brunes, tourner à gauche et aussitôt à droite. Cette nouvelle petite route parcourt le sommet d'une colline (point de vue). Au hameau de Lekain (14,1 km), continuer tout droit par une descente, puis sur une nouvelle colline, face à la Rhune. Rouler toujours tout droit jusqu'à retrouver le pont roman de Granada.
  • Etape 4 : Du pont roman de Granada à Sare

    Après la pause près du vieux pont roman (16 km), reprendre la D306 à droite sur 600 m au milieu des maisons d'Istilarte. Au carrefour, tourner à gauche pour retrouver le lotissement Erreka. Dans la montée, tourner cette fois à droite, puis à gauche, pour gravir la rue rectiligne sous les arbres. 250 m après, tourner à droite rue Mendi Bixta ; traverser le quartier résidentiel (à gauche au Y). Près de l'espace commercial, descendre à droite par une allée protégée (côté gauche de la chaussée) puis, en bas, choisir la deuxième rue à gauche pour revenir au cœur du village.
A ne pas manquer
  • Galtzada
    La galtzada (0,2 km) (Petit patrimoine)

    Sare est traversé par une ancienne voie médiévale qui reliait Saint-Jean-de-Luz à Zugarramurdi, jadis axe incontournable entre Labourd et Navarre. Autrefois, route incontournable pour accéder chez nos voisins Aujourd'hui, sentier de loisir où démarrent de nombreuses randonnées en boucle pour découvrir la commune et les alentours. (GR8 - GR10 - PR - Sentier transfrontalier : le pottok bleu)

  • Pont Granada
    Le pont roman Granada (1,6 km) (Petit patrimoine)

    D'une ample arche en pierre de grès rose, le pont médiéval de Granada enjambe le lit du ruisseau Lizuniaga. En parfait état de conservation, il témoigne des besoins ancestraux de circuler d'une vallée à l'autre. Il se situe au quartier Istilarte à 1.5km du centre du village, sur la route des grottes de Sare et est réservé à l'usage des piétons.

  • ce5eb885cec0d9af1a57dc9d6ab78b2b-Grottes-Sare-porche-int2-1440x900-1050x744
    Les grottes de Sare (5,9 km) (Site naturel)

    Sur les fondations de la montagne de l'Atxuria, rien ne laisse présager d'une telle découverte : la grotte « Lezea » est une formation géologique atypique, aux dimensions vertigineuses, mis en valeur sur un parcours éclairé de 900 m de long, complété par un espace muséographique et un parc mégalithique. 1h de visite guidée en son et lumières sur un parcours aménagé pour aborder géologie, préhistoire et origines du peuple basque. La réservation est obligatoire sur internet ou bien auprès de l’un des bureaux d’offices de tourisme du Pays Basque.

  • Grottes de Zugarramurdi
    La grotte de Zugarramurdi (9,8 km) (Site naturel)

    Après une descente dans une forêt énigmatique, un sentier de visite conduit à la grotte de Zugarramurdi, vaste tunnel creusé par l'érosion fluviale dans la roche sédimentaire. Elle a fait la renommée du village, tant par la suspicion de rites et célébrations accordés à des « sorcières », que par la cachette idéale pour quelques contrebandiers en attente de passer la frontière.

  • Géologie
    Approche géologique (11,5 km) (Site naturel)

    Sur le côté droit de la route reliant Zugarramurdi à Sare, remarquer ici un affleurement rocheux intéressant. On distingue dans la falaise des lignes régulières et successives, autant de strates qui témoignent d'une formation par accumulations de sédiments au fond d'un océan. Ces roches sédimentaires ont ensuite été cintrées au moment de la surrection du massif pyrénéen.

  • L'etxe
    L'etxe (16,5 km) (Patrimoine bâti)

    L’architecture du Pays Basque, notamment celle des maisons et fermes basques fascine. “Etxea” signifie la maison en basque. Le quartier Istilarte, situé à la confluence de trois petites vallées, a conservé de nombreuses maisons à la forte identité architecturale basque. Massives et ornées de boiseries et pierres gravées, elles témoignent d'une activité prospère de la région de Sare.

Points d’attention / Informations :

Points d’attention :

  • Vieux chemin dallé en descente, modérer votre allure (43.31101 ;-1.58027)
  • D306 à suivre sur 600 m, serrer à droite de la chaussée (pas de bande cyclable) (43.30857 ;-1.57269)
  • Sare, quartier Guantxaberri, chiens peu accueillants (43.28965 ;-1.57018)
  • D306 à suivre sur 600 m, serrer à droite de la chaussée (pas de bande cyclable) (43.30393 ;-1.57336)

Itinéraires à proximité
Hébergements à proximité